Nombre de visiteurs

                                                                                                                                                                            


En mémoire de
Paul Marie Jarret de la Mairie (1817-1891)
Capitaine au Long Cours (1846-1869)
L'Italie
 

Les embarquements / débarquements des voyageurs (extraits) :





Gênes :

« Le prix ordinaire que l’on paie aux bateliers pour embarquer est de 1 franc par personne, et autant pour le bagage, à moins que le bagage ne se compose de marchandises pesantes. Quant au débarquement, il est fixé à 80 centimes par personne.
Le Prix des ciceroni est de 2 fr. 50 c. pour une demi-journée, 5 francs pour la journée entière.
Le prix des voitures de place est fixé à 3 francs pour la première heure, et à 2 francs pour les heures suivantes.
On trouve également des voitures de remise que l’on paie 10 fr. pour une demi-journée, 15 fr. pour la journée entière.
Il y a des omnibus qui desservent une partie de la ville et surtout San-Pier-d’Arena. Ils passent fréquemment.
Il y a tous les jours des départs de malles-poste et de diligences pour Nice, la Toscane, Turin, Milan, la Suisse et le nord de l’Europe.
Le chemin de fer qui doit relier Turin à Gênes se prolonge jusqu’à Arquata, à 25 kilomètres environ de Gênes. Les départs en sont fréquents et des omnibus mettent en communication Arquata avec la ville.
Les monnaies du royaume de Piémont sont identiques aux monnaies françaises. »

Livourne :

« Le voyageur qui arrive à Livourne doit acquitter un droit de 4 fr. 50 c.
Le Prix du débarquement et de l’embarquement est de 1 fr. 50 c.
Le prix des voitures de place est fixé à 2 fr. pour une heure. Si on la garde plusieurs heures, le prix n’est plus que de 1 fr. 50 c.
Pour aller du port au chemin de fer, on paie 2 fr.
Le voyage de l’Ile d’Elbe se fait au moyen d’un bateau à vapeur du gouvernement qui fait le trajet en six ou sept heures, le prix du passage est de  fr.
Livourne est en communication directe avec toute la Toscane au moyen d’un réseau de chemins de fer qui relie les points principaux.
Le voyageur qui ne séjourne que pendant de la relâche du paquebot, a le temps de voir Livourne et d’aller visiter Pise.
Les heures de départ et de retour concordent avec le temps dont les passagers peuvent disposer. »

Civita-Vecchia :

« Le prix du débarquement ainsi que de l’embarquement est de 1 fr. environ.
Chaque jour après l’arrivée du paquebot, il part une diligence pour Rome. Cette diligence est conduite en poste. »

Naples :

« Les formalités de police sont très sévères à Naples ; la moindre négligence peut occasionner des désagréments et des retards.
Le prix du débarquement est d’environ 75 c. à 1fr.
Lorsque l’on entre en ville, on doit acquitter un droit qui s’élève à 50 c. environ.
Il y a de nombreuses places de fiacres à Naples. On trouve à Naples des diligences pour Rome. »

Messine :

« Le prix des bateaux d’embarquement et de débarquement ainsi que le prix des voitures est le même qu’à Naples.
Les voyages dans l’intérieur de la Sicile sont pénibles et ne peuvent se faire qu’à cheval ou à dos de mulet. » 








 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement